Pendant les fêtes, le blog ne prend pas de vacances (et moi non plus, vous l'aurez compris). Mais pour finir l'année en douceur, rassurez-vous, ce ne sera pas un pamphlet, aujourd'hui ! On va quitter 2015 avec des photos. Les photos des deux jours qu'on a passés chez ma mère pour Noël.

A cette période de l'année, j'entends souvent des remises en cause des Noël en famille. Fatigants, bruyants, frustrants. C'est vrai, et passée la stupéfaction, nous avons été plutôt soulagés d'apprendre que le traditionnel Noël chez ma belle-famille était annulé pour cause de grands-parents démissionnaires, qui préféraient fuir en Normandie plutôt que de se farcir la dinde les sept petits-enfants et les trois chiens une année de plus.

Finalement, au lieu de l'habituel branle-bas de combat pour partir en Haute-Marne le 25 au matin, nous avons eu droit à une matinée bien tranquille chez ma mère, à attendre que ma soeur-la-sage-femme revienne de sa garde du 24 au soir (où elle avait accueilli les petits Jésus de 2015). Nous avons ouvert les cadeaux le 25 après-midi, avec ma mère, mes soeurs et mon beau-frère. Ce n'était pas très orthodoxe comme horaire de passage du Père Noël, mais enfin, pour cette année encore, on pouvait le faire, alors on l'a fait. L'année prochaine, je suppose que Choupie aura ses cadeaux le 25 au réveil, comme il se doit !

Dsc_5590

2015-12-28_0002

Dsc_5597

Dsc_5605

Dsc_5606

Dsc_5618

(C'est pas ma meilleure photo, hein, mais c'est la seule où je suis avec Choupie !)

Désolée, d'ailleurs, pour la qualité des photos, elles ne sont pas toutes de moi... et certaines des miennes sont aussi floues et mal cadrées ! Mais c'est tout ce que j'ai. Je ne suis pas une photographe exceptionnelle, et je ne pense pas à faire beaucoup de photos quand je suis en famille. Je préfère rire à en pleurer avec mes soeurs ou glandouiller sur le canapé en lisant le programme télé (le truc qu'on n'a pas chez nous).

Moi qui suis une solitaire, moi qui ne suis pas très famille, j'adore quand même ces moments, et je détesterais en être privée ! Chaque année, j'attends impatiemment les journées du 24 et du 25, même quand elles incluent des couchers tard et des levers tôt, des chiens envahissants, des cris d'enfant et pas loin de sept heures de route en deux jours. Ça fait du bien, une fois par an, de se sentir enveloppée dans ce petit cocon familial.

Par contre, à moins d'une invitation très inattendue à la dernière minute, on ne fera rien pour le Nouvel An. On n'est pas contre, hein, c'est juste que cette année, je n'avais pas d'amis motivés pour le fêter chez eux (du moins, s'ils le fêtent chez eux, je n'ai pas été invitée, ça c'est sûr...) et que moi, je n'avais pas envie de le faire chez moi non plus. Je n'ai pas (plus, en vérité... c'est peut-être ça qu'on appelle grandir ?) l'impression de sentir peser une quelconque pression sociale sur mes épaules, donc je ne le vis pas mal du tout. On va pouvoir se REPOSER. Et ça, en cette période mouvementée, on en a grand besoin !

Il ne me reste donc plus qu'à vous fêter une belle toute fin d'année 2015. On se revoit en 2016 !

2015-12-29_0001