C'est pas mon genre, vous savez, de me plaindre sur mon blog. Bon, ok, vous marrez pas, j'admets que je le fais très souvent. Mais pas gratuitement, du moins. J'essaie de trouver un angle, quelque chose qui vous soit utile, ou qui ait un semblant de réflexion derrière. Je ne considère pas mon blog comme un défouloir, parce que les blogs défouloir, c'est juste super pénible à lire, et chers lecteurs, je vous respecte trop pour vous imposer ça.

Du coup, ici, je ne vais pas vous parler juste comme ça du déménagement qui n'en finit pas, avec ses emmerdements et ses factures ahurissantes et de plus en plus absurdes. Je vais pas vous parler juste comme ça de Choupie qui veut plus manger le soir et préfère hurler en continu pendant qu'on avale nos assiettes en quatrième vitesse. Je ne vais pas vous parler juste comme ça de cette impression que j'ai d'être en permanence débordée (par ma faute) et de ne jamais voir ma famille (par ma faute aussi, donc). Je ne vais pas vous parler juste comme ça de la culpabilité que je ressens envers mon mari, qui se tape tout ce que je ne peux pas me taper. Je ne vais pas vous parler juste comme ça de ce gros sentiment d'incompétence qui me mine. Bref, je me tais, et vous n'avez pas de nouvelles de moi.

J'ai calculé tout à l'heure, je n'ai pas eu de vraies vacances depuis 2012, je crois. Depuis cette période, j'ai toujours soit étudié, soit travaillé, soit cherché un emploi, soit porté la vie dans la douleur et les vomissements, soit géré un bébé constamment en crise en essayant de ne pas péter un plomb. Je ne peux pas prendre des vacances de travail ou de famille (pourtant, c'est peut-être horrible à dire, mais je RÊVE de partir une ou deux semaines loin de Choupie et de ne penser à rien d'important), alors je prends des vacances de blog. 

J'ai toujours trouvé ça un peu bête, c'est vrai, les vacances de blog. Comme si c'était une corvée ou un travail, d'écrire un blog. Je trouve toujours ahurissant de voir que tant de blogs "ferment" pendant un ou deux mois pour les vacances d'été. Mais parfois, c'est vrai, on a juste besoin d'arrêter de réfléchir, et d'utiliser ses moments de libre pour être avec ceux qu'on aime.

Alors ce n'est pas un adieu. Certainement pas, je me connais trop bien, je sais que j'aurai envie de revenir bientôt. Mais c'est une petite pause. Je ne prendrai pas quelques semaines cet été, je les prends maintenant. En été, j'aurai sûrement de belles photos avec plein de lumière et des petites robes mignonnes à vous montrer. Là, il fait gris et froid, tout le monde est emmitouflé, et je n'ai jamais la motivation de prendre mon appareil.

choupie-tut-tut

(ça, c'est une vieille photo, c'était chez ma mère - non, mon nouvel appartement n'a pas de jardin - ni de chien - ni de mouton)

En attendant de compléter ma blogroll, pour ne pas que vous vous sentiez abandonnés (oui, au moins !), je vous laisse quand même avec de jolies adresses de blogs qui se sont ouverts récemment et qui valent le détour :
https://letstalkaboutfleur.wordpress.com/
http://madamezou.com/
http://misslune.com/
(oui, ce ne sont que des chroniqueuses de Dans Ma Tribu et Sous Notre Toit, non, je ne suis pas du tout sectaire)

Je vais sûrement instagramer un peu, aussi. Notre compte (celui de la famille) se trouve ici, pour ceux qui voudraient nous suivre ! Et vous avez aussi la page Facebook ici... A très vite les amis !