28 mars 2017

La lune de miel

Non non, je ne vais pas vous parler de notre lune de miel à Papa-chat et moi, que j'ai très concrètement passée entre notre lit et les toilettes, à dormir (vous pensiez à quoi ?) et à vomir (#jesuisunbonparti), mais de Choupie en ce moment.  Je ne sais pas, ça doit être un truc cyclique, car il y a un an environ, je vous parlais d'adorable two, et cette année, je pourrais vous parler d'irresistible three (en référence à l'horrible three dont on entend de plus en plus parler). Bon, je sais que son papa n'est pas forcément... [Lire la suite]

17 mars 2016

L'adorable two

Bien avant que j'aie moi-même un bébé, quand on me demandait l'âge que je préférais chez un enfant, je répondais 2 ans. A l'époque, je ne connaissais évidemment pas ce qu'on appelle le terrible two, c'était juste une question de mignonnerie. Un petit de 2 ans, c'est un gros bébé ou un enfant miniature. Ça trottine sur ses pattes courtes, ça baragouine du presque français, mais ça a encore des joues toutes rondes et une silhouette potelée. C'est actif comme un enfant, fusionnel comme un bébé. Bref, vu de l'extérieur, c'est juste à... [Lire la suite]
17 mars 2015

Quand mon coeur s'emplit d'amour...

Julia de Rose comme trois pommes avait écrit un beau billet il y a quelques jours pour oublier les mauvais moments dont on parle trop souvent (nous parents fatigués) au profit des chouettes moments dont on ne parle pas assez. Quoiqu'on ne m'ait rien demandé, je me prête également à l'exercice. Voici donc tous les moments qui m'emplissent le coeur d'amour maternel : - quand Papa-chat rentre du travail et que Choupie-chat piaille de joie, - quand elle est dans les bras de son père et qu'ils sont... [Lire la suite]
06 décembre 2014

Mère et fille

Je suis issue d'une famille normale. Normale pour notre époque, une famille déchirée. Mes parents sont divorcés depuis mes 14 ans. Bon. Cela me fait toujours doucettement rire lorsque j'entends des personnes parler du divorce de leurs parents comme du drame de leur vie. Je crois qu'une bonne moitié de mes amis est aussi dotée de parents divorcés : nous sommes les enfants du divorce, notre génération vit bien avec cela. Pourtant, le divorce de mes parents a été plutôt épique : je revois les disputes qu'on espionnait discrètement, ma... [Lire la suite]